Qu’est-ce que la commission scolaire pense?

La Commission scolaire du Canada a réexaminé ses politiques sur les poux de tête et certaines anciennes politiques sont en train de changer. En  Janvier dernier, le conseil a publié ce qu’il a appelé une «nouvelle approche pour traiter les poux de tête.”

Dans le Conseil d’administration de Janvier [2016, un bulletin d’information adressé aux parents contenait un article intitulé «Les poux sont une nuisance, pas un obstacle à l’apprentissage» qui déclarant que dorénavant, le conseil permettrai aux élèves avec des poux de fréquenter régulièrement l’école afin qu’ils puissent continuer à apprendre.

En savoir plus ici:

thestar.com/news/gta/2016/01/13/tdsb-lice-policy-of-excluding-students-under-review.html